Antoine Barbier, brocanteur à Saint-Dizier (52) amasse les souvenirs d’enfance et a du mal à s’en séparer

Avez-vous déjà rencontré un quinquagénaire entouré de jouets ? C’est le cas d’Anoine Barbier qui me loge dans sa maison de Blumerey. J’y ai découvert une véritable « caverne d’Ali Baba » pour enfants. Antoine regarde ses jouets comme il regarderait des trésors. Ce sont ses meilleurs souvenirs d’enfance.

Antoine a 57 ans, il est devenu chineur et brocanteur par hasard au milieu des années 80 alors qu’il vivait de petits boulots. Il collecte toutes sortes d’objets anciens qu’il entasse chez lui, dans sa grange ou alors dans son magasin de Saint-Dizier. Sa maison dans laquelle je vis depuis bientôt 15 jours est remplie de jouets, sa préférence. Il en vend certains :

« J’ai trouvé un modèle de Peugeot 402 de la marque Dinky Toys, qui est une fameuse marque américaine fabriquant des jouets de voiture dans un grenier à Saint-Dizier il y a un mois. Je l’ai vendu à environ 130 euros sur E.bay. »

D’autres, il ne les vendra jamais. Parmi eux, un modèle de camion fabriqué dans années 50 et dessiné par Philippe Chabonneaux, célèbre designer de voitures originaire de Saint-Dizier à qui l’on doit –entre autres- la Traction Avant du président René Coty ou encore la R16. L’objet chéri entre ses mains, il explique, un peu chauvin :

« Nous les Haut-marnais aimons tous la voiture. C’est pourquoi ce jouet est ma préférence. Ces petits objets font ressortir les souvenirs de l’enfance enfouis dans notre cœur. »

Pour Antoine, la valeur d’un objet n’a pas de prix. Tout est sentimental. C’est ce qui le démarque des autres brocanteurs. Malgré la crise économique, Antoine parvient toujours à vivre de son métier. L’arrivée d’internet lui a permis d’élargir sa clientèle. Il vend de plus en plus sur ebay.fr mais vous n’y trouverez aucun camion dessiné par Philippe Charbonneaux.

Meng Cheng

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *